Val-de-Moder

Val de Moder
67350
Val de Moder
03 88 07 70 55
Lien Facebook

Situation et accès

  • Val-de-Moder
  • Val-de-Moder
  • Val-de-Moder
  • Val-de-Moder
  • Val-de-Moder
Découvrez le Val-de-Moder, regroupement des communes de Pfaffenhoffen – Ringeldorf – Uberach – La Walck, entre artisanat et patrimoine.

Pfaffenhoffen est une ville d’images, elle en offre tous les modes de représentation dans son Musée de l’Image Populaire et dans son circuit de découverte. Son Musée, unique en Europe, présente des collections et des techniques de l’image populaire alsacienne peintes à la main. A l’aide du plan du circuit de découverte à travers les rues, les jardins et sur la places, vous apprécierez les œuvres peintes et sculptées, anciennes et contemporaines. Le Club Vosgien du Val de Moder vous propose également de nombreux circuits autour de Val-de-Moder et le long de la Moder.

Ringeldorf, petit village de 140 habitants, s’inscrit dans la légende giscardienne.
Valéry Giscard d'Estaing, ancien Président de la République y a été élu à l'unanimité en 1974. Un succès que le chef de l'Etat avait salué par une visite surprise dans le village le 20 mai 1975. La rue principale du village porte son nom. La nouvelle commune de Val-de-Moder s’est étendue au 1er janvier 2019 en accueillant dans son giron le village de Ringeldorf, auparavant membre de la communauté de communes du Pays de la Zorn.

Le passé industriel de La Walck est connu pour la chaussure avec plus d'une vingtaine d'usines ou ateliers de chaussures après la seconde guerre mondiale avec notamment la présence d'Adidas. Mais La Walck a aussi été marquée, justement vers la fin de la guerre mondiale, par une double libération. En effet les Américains de la 45e USID ont libéré la commune le 1er décembre 1944, après des combats acharnés. Mais les Allemands déclenchent, fin décembre l'opération "Nordwind" qui verra La Walck réoccupée par les Allemands le 23 janvier 1945. Mais grâce à l'opération américaine "Undertone", l'Alsace et donc La Walck sera complètement libérée le 19 mars 1945. 46 personnes de la commune y auront laissé leur vie.

On trouve mentionné pour la première fois le nom de la commune d'Uberach dans un acte signé par Charles IV, et daté du vendredi après l'Ascension de l'an 1351. Il y est prescrit aux Landvogts d'Alsace et aux magistrats de Haguenau de laisser jouir des bois, du droit de pêche et de parcours dans la forêt de Haguenau la commune de "Uberoche" ainsi que d'autres communes riveraines de cette forêt. A Uberach, savourez, dégustez et visitez la Brasserie Uberach et la Distillerie Hepp, bières et eaux-de-vie sont des identités fortes de la gastronomie locale.